01. Catechese pour catechumenes n° 1

 

QUE SAVONS-NOUS DE LA NAISSANCE DE JESUS ?

 

L’Evangile de saint Marc et l’Evangile de saint Jean n’abordent pas la naissance de Jésus ni les premières années de sa vie. Mais, l’Evangile de saint Matthieu et celui de saint Luc contiennent des récits sur la naissance de Jésus et sur les premiers temps de sa vie.

Que nous disent l’Evangile de saint Matthieu et celui de saint Luc ? Ils nous déclarent que Marie attendait un bébé alors qu’elle était promise en mariage à Joseph et qu’ils ne s’étaient jamais unis ensemble pour avoir cet enfant (cf Lc 1, 26-38). Saint Luc précise que Marie avait reçu le message d’un ange, l’ange Gabriel. L’ange Gabriel lui avait annoncé qu’elle allait avoir un enfant, et que Dieu donnerait un très grand rôle à cet enfant : On l’appellerait Fils du Dieu très haut ; il serait le Messie attendu par le peuple juif.

Avant d’aller plus loin, il faut répondre à trois questions : qu’est-ce que Dieu ? Qu’est-ce qu’un ange ? Qu’est-ce un Messie ?

Qu’est-ce que Dieu ? Ma réponse s’adresse plus particulièrement aux enfants : Avez-vous remarqué que le soleil paraît changer de place dans la journée ? A midi, il est au-dessus de nos têtes ; le soir, il est couché ; on dirait qu’il tourne autour de la terre. En fait, c’est la terre qui tourne sur elle-même en 24 heures. Elle tourne aussi autour du soleil en un an, à une vitesse de plus de 100 000 km/heure, sans qu’il y ait de collisions avec les milliards d’astres qui se trouvent dans l’Univers et qui se déplacent pourtant à des vitesses vertigineuses depuis des milliards d’années, en suivant toujours la même courbe que les savants ont pu calculer.

N’avez-vous pas constaté également avec quelle régularité les saisons se suivent ? Après l’hiver, le printemps ; après le printemps, l’été ; après l’été, l’automne. L’univers est donc réglé comme une horloge et cet univers a toujours existé. Certes, il y eut un temps où il n’y avait pas d’hommes, d’animaux, pas de plantes, pas de terre, pas de soleil… Alors, qui a fait tout cela ? Qui a organisé ce bel ordre ? Seul quelqu’un de très intelligent et de très puissant a pu le réaliser. C’est Dieu. Dieu est le Créateur et le maître de toutes choses. Comme il a fallu un ouvrier pour bâtir une maison, il a fallu un créateur pour faire tout ce que contient l’univers. Dieu a donc créé la terre et les créatures qui la peuplent. La plupart des peuples de la terre d’ailleurs en sont convaincus. Dieu a commencé à se faire connaître aux premiers hommes, la Bible nous l’indique, puis à Moïse et aux prophètes, et surtout par son Fils, Jésus-Christ. Contentons-nous, pour l’instant, de cette première réponse.

Qu’est-ce qu’un ange ? Les anges sont des esprits (c’est-à-dire non unis à des corps) que Dieu a créés pour l’adorer et le servir. Les bons anges nous protégent et nous entraînent au bien. Chacun de nous à son ange gardien. En des circonstances bien précises, ils sont parfois les messagers de Dieu auprès des hommes : c’est le cas de saint Gabriel.

Qu’est-ce qu’un Messie ? les Juifs espéraient que Dieu, un jour, renouvellerait le monde et le cœur des hommes ; à ce jour qu’ils attendaient, le monde entier vivrait dans la paix, la justice et la vérité. Il n’y aurait donc plus ni guerre, ni méchanceté, ni mensonge. La Loi de Dieu n’aurait plus besoin d’être écrite dans des livres ou d’être gravée sur de la pierre ; elle serait gravée dans le cœur des hommes. Et les Juifs attendaient que Dieu envoie quelqu’un, qu’ils imaginaient être  un roi, un prophète, un prêtre ou un homme ordinaire qui vivrait pauvrement. Cet homme, c’est le Messie (Machia, en hébreu) de Dieu ou le Christ (Christos, en grec) de Dieu. Les deux mots signifient la même chose : c’est le « oint » de Dieu, c’est-à-dire celui que Dieu a choisi pour sauver les hommes, les femmes et leurs enfants, vivant sur notre terre.

Concernant la naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ, saint Matthieu se borne à dire : « Voici quelle fut l’origine de Jésus-Christ. Marie, sa mère, était accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle se trouva enceinte par le fait de l’Esprit de Dieu » (Mt 1, 18).

Saint Matthieu ajoute que Joseph eut peur de prendre Marie pour épouse quand il apprit ce que Dieu avait fait pour elle. Mais le message d’un ange vint le rassurer : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit de Dieu, et elle enfantera un fils duquel tu donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple » (cf Mt 1, 19-25).

Saint Matthieu et saint Luc nous informent aussi que Marie et Joseph se sont rendus à Bethléem pour la naissance de Jésus. C’est ce que nous verrons la prochaine fois. En attendant de nous retrouver, si vous le voulez bien, lisez en famille attentivement et lentement le chapitre 1, versets 26 à 36, de l’Evangile de Luc, ainsi que le chapitre 1, versets 18 à 25, de l’Evangile de Matthieu, en vous imprégnant de chaque mot et en prenant connaissance des notes de bas de page, si vous avez une Bible annotée.

Diacre Jean-Paul Lefebvre-Filleau.